théâtre

Rumeur et petits jours

Rumeur et petits jours (2017)
Dans l’atmosphère enfumée d’un studio de radio très années 70, les chroniqueurs s’installent derrière leurs micros. Mais jour-là, pour leur 347ème émission, la direction annonce la suppression d’Épigraphe…Le vivant comme une insupportable censure, la cohésion et l’idéal du groupe, et à travers lui le langage et les idées, sont mis à rude épreuve.

 

Mais n'allons pas sombrer dans le défaitisme ni dans la nostalgie. Restent aux journalistes leur liberté de ton et la mise en mouvement d’une pensée chorale pour résister coûte que coûte.

Publié le 06/10/2017


Mots clés :