0eff62d711c010d84e9cddd056ede2e46713b749
2cd0ed8bb8da5692a2d7934de203bd962ca8cb32
B9b75ddec9a61b1fe3f4911979cdb1c0e797d076
29555f24d64d953f3b80131ec6dfbe5a531b9ab5
Fermer
classique

Didon, Enée, Tom et Astrée

1b7de0b97d5cac6bcdea4db98acb6f7c9cf60efe
Conjuguant les talents, l'Opéra de Lille accueille l'oeuvre de Purcell et la rencontre du Concert d'Astrée et de la Cie Peeping Tom.

Pour porter sur scène la rencontre entre un Enée fuyant Troie ravagée et pas encore parvenu sur les terres italiennes, c'est dans la combinaison du savoir-faire minutieux d'Emmanuelle Haïm, des musiciens du Concert d'Astrée et de l'inventivité formelle des artistes de Peeping Tom (qui participent à leur première mise en scène d'opéra) que cette relecture trouve son graal. A la précision musicale répond l'audace scénique pour une version inédite du chef d'oeuvre baroque que prolongent des échos électroniques signés Atsushi Sakaï pour emmener, au fil d'une proposition transversale, l'opéra et le public vers l'universel. Plus de querelle des classiques et des modernes, mais une harmonie féconde.

Publié le 01/12/2021 Auteur : Guillaume B.

Didon et Enée les 3, 4, 6, 7, 9 et 10 décembre à l'Opéra de Lille, place du théâtre opera-lille.fr


Mots clés : Opera de lille