0eff62d711c010d84e9cddd056ede2e46713b749
2cd0ed8bb8da5692a2d7934de203bd962ca8cb32
B9b75ddec9a61b1fe3f4911979cdb1c0e797d076
29555f24d64d953f3b80131ec6dfbe5a531b9ab5
Fermer
classique

Le Jardin aux étoiles

D9a354a35480a78c79679865dadefa63fd592761

Au théâtre de Nîmes, la mezzo-soprano Anna Caterina Antonacci incarne avec puissance et émotion les grandes héroïnes de tragédies mises en musique par Rameau, Gluck ou Berlioz.

Phèdre, Armide, Médée, Didon ou Ophélie luttent pour l’amour et combattent pour leur honneur. Symboles d’un combat effréné et purement féminin, elles aiment au-dessus de tout, malgré les interdits, malgré elles. En vraies prédatrices, trahies ou abandonnées, elles usent de tous les stratagèmes, jusqu’aux crimes les plus outrageux, sans peur du déshonneur et de la mort. Voilà pour l’histoire, ou plutôt pour les histoires, auxquelles la mise en scène signée Juliette Deschamps donne une brillante cohérence. Cohérence que l’on retrouve dans le programme musical concocté pour la circonstance : de Rameau à Berlioz, en passant par Gluck, Méhul et Cherubini.

Une forme originale de concert lyrique

À la baguette, le fougueux François-Xavier Roth dirige l’orchestre les Siècles, pour un résultat d’ensemble débouchant sur une forme originale de concert associant étroitement musique et théâtre. Et le spectateur de se perdre avec Anna Caterina Antonacci dans le labyrinthe de l’amour dessiné entre les époques et les lieux, de Corinthe à Carthage. Un répertoire à la mesure de la mezzo-soprano, dont la voix puissante alliée à son talent de comédienne donnent toute l’ardeur indispensable au(x) rôle(s). S’il sait se faire caressant, son chant devient littéralement dévastateur dans les moments de rage désespérée. Avec cette belle proposition, le Théâtre de Nîmes témoigne encore, si besoin était, d’une saison décidément remarquable, à seulement une heure d’autoroute d’Aix-Marseille. À bon entendeur…

Publié le 20/04/2010 Auteur : ON

Altre Stelle, les 27 et 29 avril  à 20h au Théâtre de Nîmes 1 place de la Calade. Tarifs : 32/11 euros. Tel. 04.66.36.65.10


Mots clés : classique