F7b4fadbc8e369b12b89aeda1f0d4ef1dc3813f5
C8a7573237263f4b79b384ce6b04d906d2ff3e11
A27c0984bf9d54ef3ca6b025c2c2797abd465c24
058438b1925f6aedc16ab5e4a7bcb7b1b9b2a83b
6c918e4926ec480503c5127151fadd9af880e61d
64b29b19fa7c9d0324575fec6b32365607d451b6
Fermer
classique

Molière et Lully en week-end au Touquet

C5aa3868b2e5b32e86392075ee9456fc5a6093a5
Vincent Tavernier (Les Malins Plaisirs), Hervé Niquet (Le Concert Spirituel) et Marie-Geneviève Massé (L’Éventail) ont la passion du baroque français chevillée au corps. Ils montent ensemble les Amants magnifiques, une comédie ballet un peu oublié du fameux duo du Grand Siècle.

2017 marque une date importante dans l’histoire de cette œuvre qui fit les délices de son commanditaire, le Roi Soleil et de sa cour, puisque elle n’a pas été rejouée dans son intégralité depuis sa création en 1670. “Pour obtenir la main d’une jeune princesse, deux princes rivaux la régalent à l’envi de tous les divertissements que le théâtre peut fournir.” nous dit Louis XIV à propos de ce spectacle total qui signe l’apogée d’un genre, celui de la comédie-ballet où le faste et la féérie associent tous les arts de la scène.  Amour, gloire et beauté donc pour ce succès du XVIIe siècle qui ne se dément pas au XXIe siècle.  

 

Publié le 06/02/2017 Auteur : Françoise Objois

Les Amants magnifiques

10 et 11 février 2017 à 20h30

Le Touquet, Palais des Congrès. Réservations, Tél.06.98.90.28.08

lesnuitsbaroques@orange.fr