0eff62d711c010d84e9cddd056ede2e46713b749
2cd0ed8bb8da5692a2d7934de203bd962ca8cb32
B9b75ddec9a61b1fe3f4911979cdb1c0e797d076
29555f24d64d953f3b80131ec6dfbe5a531b9ab5
Fermer
cinéma

Sage-Homme

05d83d8654a1fbdc27e3acf1a1c13a25662947ab
Alors qu'il rêve de devenir médecin, Léopold ne parvient qu'à décrocher une place en école de sage-femme avec le secret espoir de rejoindre la formation dont il rêve au bout de deux ans grâce à une passerelle. Rare homme dans un monde largement féminin, Léopold ne parvient cependant pas à trouver ses marques. Dans les pas de Nathalie, femme passionnée et engagée dans son métier depuis longtemps, son regard en vient cependant à changer.

Si les ressorts du film de Jennifer Devoldere s'avèrent vite transparents (le récit d'un apprentissage contrarié et des rencontres humaines qui le jalonnent), l'élan qu'injectent une toujours impeccable Karin Viard et le prometteur Melvin Boomer dans des personnages par ailleurs plutôt bien écrits tirent cette chronique contemporaine vers le haut. Nourrie d'un réalisme assumé mais sans chercher l'exhaustivité du documentaire, la cinéaste emporte Léopold et le spectateur à la découverte d'une discipline et d'un univers méconnus au fil d'un récit qui garde l'humanité pour boussole. Outre la fenêtre qu'il ouvre sur un métier peu représenté au cinéma, le film montre sans militantisme que le mélange des genres ouvre de jolies perspectives.

Publié le 15/03/2023 Auteur : Guillaume B.

 

Film de Jennifer Devoldere avec Karin Viard, Melvin Boomer, Steve Tientcheu. Durée : 1h45.


Mots clés : drame comedie