F7b4fadbc8e369b12b89aeda1f0d4ef1dc3813f5
C8a7573237263f4b79b384ce6b04d906d2ff3e11
A27c0984bf9d54ef3ca6b025c2c2797abd465c24
058438b1925f6aedc16ab5e4a7bcb7b1b9b2a83b
6c918e4926ec480503c5127151fadd9af880e61d
64b29b19fa7c9d0324575fec6b32365607d451b6
Fermer
conférence

Semaine de l'égalité des droits homme-femme : Femmes, sorcellerie et écoféminisme

A3bea30ad9bc9c726fc89d8e8fb3db97e12c386f
A l'occasion de la semaine de l'égalité femmes - hommes, le Muséum de Toulouse met en avant les femmes, la sorcellerie et l'écoféminisme, à travers deux conférences en ligne, à suivre sur la chaîne YouTube du Muséum de Toulouse.

 

Mercredi 3 mars,  Marie Lisel et Céline du Chéné présenteront l'univers des sorcières contemporaines, du mouvement spirituel Wicca aux activites féministes, en passant par le combat LGBTQI+.
 
Jeudi 4 mars, la philosophe Jeanne Burgart-Goutal évoquera le retour de l'écoféminisme.
 
Ces conférences sont à écouter en direct ou en différé ICI. Ces dernières s'inscrivent par la même occasion dans le cadre de la nouvelle exposition du Muséum, visible jusqu'à fin octobre :
 Magies - Sorcelleries
 
Mercredi 3 mars - 18h30
Sorcières contemporaines
 
Du mouvement spirituel Wicca en plein essor aux Etats-Unis, aux pratiques activistes féministes, la sorcière est devenue une figure du fémininisme contemporain. Source de fierté et de réappropriation de la puissance féminine, la sorcellerie contemporaine s’entremêle avec les nouvelles spiritualités, les luttes politiques et le combat LGBTQI+.

 

Par Céline du Chéné, documentariste et chroniqueuse pour l'émission "Mauvais Genres" sur France Culture, auteure de Les sorcières, une histoire de femmes (2020), et Marie Lisel, sorcière queer, praticienne en hypnose éricksonienne, artiste, co-créatrice de l’installation sonore "Révélez votre magie intérieure" au Muséum de Toulouse.
 
Jeudi 4 mars - 18h30
Écoféminisme : le retour d’un mouvement contestataire
 
Né dans les années 1970, l’écoféminisme pense le lien entre la domination qui s’exerce sur les femmes et la domination qui s’exerce sur la nature. L'écoféminisme oeuvre pour la construction de rapports justes entre les humains et la nature, en réaction au capitalisme patriarcal et néocolonial. Des figures internationales sont nées de ce mouvement politique, comme Wangari Maathai au Kenya, Starhawk aux USA, Vandana Shiva en Inde. Quels sont les fondements, les atouts, et peut-être les limites de cette grille de lecture ?
 
Par Jeanne Burgart-Goutal, philosophe, spécialiste de l’écoféminisme, auteure du livre Être écoféministe. Théories et pratiques (2020).

 

Publié le 26/02/2021 Auteur : Capucine CORRADI