concerts

Aimer à perdre la raison | Ayònis – Édouard Signolet

Aimer à perdre la raison | Ayònis – Édouard Signolet (2020)
Invitation poétique autour du thème de l’amour par le trio Ayònis (Ténor, clarinette, piano) qui fait revivre les grandes pages amoureuses de Donizetti, Haendel, Massenet et Poulenc, et celles de Barbara, Ferrat, Brel, Legrand, Bernstein ou encore Kurt Weil.

L’amour et la musique sont les deux ailes de l’âme, écrivait Hector Berlioz à la fin de ses Mémoires. Le Trio Ayònis a fait sienne cette profession de foi en imaginant un concert à la gloire du sentiment amoureux. Un concert qui mêle mélodie et chanson, musique sérieuse et musique de variété, émois du XVIIIe siècle et passions d’aujourd’hui.
Sur les arrangements subtils d’Alain Brunier et la belle mise en espace d’Édouard Signolet, le Trio Ayònis signe une interprétation poétique, gommant la frontière entre les genres.

De L’Elixir d’amour de Donizetti à La valse des lilas de Michel Legrand, d’Aimer à perdre la raison (bien sûr !) de Jean Ferrat aux Chemins de l’amour de Poulenc, c’est à un voyage initiatique, intime et poétique que nous convient la voix du ténor Enguerrand de Hys, le souffle de la clarinettiste Élodie Roudet et les doigts du pianiste Paul Beynet. Trois artistes en résidence au Théâtre Impérial de Compiègne qui ont croisé d’autres disciplines et ainsi enrichi leurs parcours. Trois personnalités qui font corps et glissent comme par enchantement d’un univers à l’autre.

Publié le 10/07/2020


Mots clés : Recital lyrique