théâtre

[ʒaklin] Jacqueline

[ʒaklin] Jacqueline (2019)
L'Art Brut passé à la moulinette de l'extravagant Olivier Martin-Salvan ! Souvent associé aux peintures ou dessins, l’Art Brut existe aussi sous une forme moins connue de textes. Ces éclats de mots d’auteurs marginaux, enfermés psychiquement et physiquement, dévoilent une littérature poussée par la nécessité et débarrassée de toute référence.

L’artiste touche-à-tout Olivier Martin-Salvan puise dans ce terreau écorché un moteur à pièce sonore et plastique, pour un acteur et un musicien. Dans une cage, Philippe Foch déploie toute sa panoplie de percussions concrètes et de sons mystérieux. Autour de lui, lesté de couches de robes colorées, rôde Olivier Martin-Salvan, clown, comédien, danseur. Jacqueline fait résonner des cris, des sons, des mots bruts surgis d’esprits libres du début du xxe siècle ou échappés des cahiers d’un jeune autiste d’aujourd’hui. Lancés dans une transe à dire et à bouger, les deux artistes font éclater cette littérature du sauvage, à la beauté non lissée.

Publié le 10/10/2019


Mots clés :