B9b75ddec9a61b1fe3f4911979cdb1c0e797d076
29555f24d64d953f3b80131ec6dfbe5a531b9ab5
Fermer
classique

Duo flûte et harpe

Duo flûte et harpe (2024)
Doté d’un pouvoir de séduction inégalé, le duo flûte et harpe représenté ici par Marie Laforge ( soliste à la Garde Républicaine) et Léo Doumène (disciple d'Isabelle Moretti), distille ses sonorités charmeuses- glissandos, arpèges, harmoniques éthérées-, dans des oeuvres de CPE Bach, Jean Cras, Bizet, Debussy, Piazzola et Fauré.

Pro Musica reçoit la flûtiste Marie Laforge et le harpiste Léo Doumène, virtuoses d’instruments bien différents : à la svelte flûte traversière, simplicisse tube cylindrique percé de trous qui se donne parfois de grands airs en se revêtant d’argent ou d’or pour faire oublier ses origines de roseau, s’oppose la harpe, imposante avec ses 1m 80, majestueuse dans la splendeur de sa colonne sculptée et de ses 47 cordes tendues sous une console en forme de vague. Deux instruments qui renvoient aux origines de l’humanité, à son besoin d’exprimer l’indicible.

Des affinités électives entre les timbres des deux instruments dotent le duo d’un pouvoir de séduction inégalé, suscitant rêverie, nostalgie, images de fêtes poétiques et de rivages heureux….

 A la harpe, la délicatesse des sonorités charmeuses: les glissandos séraphiques, les arpèges en ascensions ou dégringolades mélodieuses, les harmoniques éthérées. A la flûte, une sonorité mélodieuse, le lyrisme le plus tendre, l’expression exaltée de la joie dans une pyrotechnie de notes fusant vers les étoiles.

Il n’est pas étonnant que Mozart ait consacré à ce duo un merveilleux concerto.

Marie Laforge et Léo Doumène ont composé un programme qui fait la part belle à la France avec  trois compositeurs : un quasi inconnu du grand public Jean Cras, officier de marine de son état, dont La Suite en duo déborde de réminiscences du balancement de la houle, de sonorités de balafon et de rythmes africains entendus lors de ses voyages ; Bizet, créateur de Carmen, l’un des plus fameux opéras français, sur lequel François Borne écrivit une Fantaisie brillante, pièce de virtuosité prisée de tous les flûtistes ; Debussy qui composa pour voix et piano une mélodie, « Beau soir », ici arrangée pour le duo. En ouverture du concert, c’est la Hamburger Sonata de CPE Bach- plus célèbre de son vivant que son illustre père - que l’on entendra. Pour finir deux extraits de l’Histoire du Tango d’Astor Piazzolla, le maître du Tango nuevo, qui évoque ici la naissance du genre dans les bas-fonds de Buenos-Aires à la fin du 19è siècle. Pages pleines d’émotions et de rythmes dansants.

Diplômée de la Hochschule Hanns Eisler de Berlin en 2015 et du CNSMD de Paris (Master), Marie Laforge est, depuis 2019, flûte soliste de l’Orchestre de La Garde Républicaine.

Léo Doumène a intégré en 2013 la prestigieuse classe de harpe d’Isabelle Moretti au CNSMD de Paris. Il s’est également formé à la direction d’orchestre à la Haute Ecole de Musique de Genève et il est devenu l’assistant du chef Mathieu Herzog pour de nombreux concerts en France et à l’étranger ainsi qu’au sein de l’orchestre Appassionato dont il assure à ses côtés la direction artistique.

 

Publié le 23/03/2024


Mots clés :