Ca1397c8797334ba7cc84fec898d617e716b51d9
5438f7ea1c162d9254c25027f376f506ed72ae59
38bb773d31ad13e7f505b5c454a3cde30af6e6db
45c8ab39dd6c1523adc6a5f13e7e58d0f8ff092c
1e7c0a8951217146365c0176d6489c3118869ad1
Aa033162f3d4169e282e1a0a2b5b403dde4e4345
Fermer
danse

Laborious Song - Daina Ashbee

Laborious Song - Daina Ashbee  (2020)
Dans Laborious Song, la jeune chorégraphe canadienne Daina Ashbee brosse un univers imaginaire inspiré d'expériences personnelles. Cela donne lieu, au-delà des genres, à un modèle de fragilité.

Avec une magnifique précision, le performeur Benjamin Kamino s'abandonne à un leitmotiv récurrent et progressif. Il s'approprie le territoire et évoque une sorte de violence autodestructrice qui nous offre un moment provisoire de réconfort et de transe. Laborious Song vous fait entrer dans un univers marécageux. Les sauts de Benjamin Kamino ressemblent à des plongeons dans des eaux peu profondes. La musique de Gianni Bardaro pénètre goutte à goutte et dissipe notre douleur collective.

Daina Ashbee

Originaire de Nanaimo, en Colombie-Britannique et descendante des peuples métis-cris et néerlandais, Daina Ashbee crée Unrelated en 2014, une première pièce empreinte de lucidité qui explore la lutte et la culture et des femmes autochtones et la perte de l'identité. Sa façon d'aborder le féminin dans toute sa vulnérabilité, sa cruauté et sa puissance lui vaut une reconnaissance quasi immédiate. À 26 ans, elle est doublement récompensée aux Prix de la danse de Montréal où elle reçoit le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique avec When the ice melts, will we drink the water?, et le prix Découverte pour Unrelated.
L'année suivante, elle rompt le tabou du cycle menstruel dans Pour (FTA, 2017). Elle poursuit alors un travail chorégraphique reposant sur des états de corps en tension où la répétition et l'accumulation agissent comme catalyseurs. Dans une esthétique minimaliste qui lui est propre, elle crée Serpentine (2017), où elle met à l'épreuve l'endurance du public qui s'incline devant la performance cathartique d'Areli Moran. En 2019, elle remporte un prix Bessie à New York en tant que révélation de l'année.

Publié le 07/09/2020


Mots clés :