Fermer
expos

LE CHAT VISITE LE MUSÉE SOULAGES

LE CHAT VISITE LE MUSÉE SOULAGES (2020)
Le parcours du chat de Geluk dans l'univers de Soulages. C’est bien connu, le chat squatte depuis bien longtemps le monde de l’art : des pyramides égyptiennes aux peintures de Goya, des estampes de Steinlein aux photographies de Willy Ronis… Le Chat de Philippe Geluck, en est un, un sacré sujet. Aussi générique que singulier.

En toute inertie et conscience de soi, ce chat pérore, commente et explique. Le Chat de Geluck a un avis autorisé. Ce chat noir est une figure notoire, entre l’encyclopédie sur pattes (qu’on voit mal, les pattes bien sûr, cachées par le bidon) et les brèves de comptoir. Le Chat, comme d’autres disent pompeusement Le Bon Sens, a un avis sur l’art, l’histoire des arts, les artistes. Le Chat est philosophe, vaut bien des kilomètres de rayons de livres sur l’esthétique des arts, péroraison partagée par quelques-uns. Et c’est ainsi qu’il est devenu l’ami de Soulages qui comme chacun le sait travaille dans le noir – je connais un chat appelé Outrenoir faisant banquette dans un appartement parisien-. Geluck a réalisé peintures et dessins du Chat commentant lestement, doctement l’œuvre du peintre. Cet hiver, Le Chat de Geluck tracera son chemin dans les œuvres du peintre, au musée Soulages… Avec ses commentaires avisés. Mystère et patte de velours, comme dit Fantômas.

Le parcours du Chat de Geluck dans l’univers de Soulages est un ensemble de dessins, des inédits de l’été, et quelques peintures sur toile dispersées dans le musée, dans le hall, en contrepoint des œuvres du Maître : contrepieds allégoriques et roulades sémantiques. A cette occasion un journal collector sera publié, avec des notices, des textes et des images, des tutos et des jeux pour le jeune public. Un tabloïd de musée écrit par des spécialistes confirmés, exempts de toute ratiocination.

Publié le 04/11/2020


Mots clés :