F7b4fadbc8e369b12b89aeda1f0d4ef1dc3813f5
C8a7573237263f4b79b384ce6b04d906d2ff3e11
A27c0984bf9d54ef3ca6b025c2c2797abd465c24
058438b1925f6aedc16ab5e4a7bcb7b1b9b2a83b
6c918e4926ec480503c5127151fadd9af880e61d
64b29b19fa7c9d0324575fec6b32365607d451b6
Fermer
théâtre

Opα

Opα (2022)
D’Hélène de Troie, on connaît la beauté – légendaire – qui déclencha la guerre. Mais qu’a-t-on retenu de son histoire ? Peut-on affirmer qu’elle a succombé au charme de Pâris sans considérer la possibilité qu’elle ait pu être enlevée ?

Mêlant mythe et réalité, grec et français, Mélina Martin ramène « la plus belle femme du monde » dans un présent troublant, imagine d’autres scénarios et questionne à l’aune du monde d’aujourd’hui, l’amour, le mariage, le désir, le machisme, la violence faite aux femmes. Avec virtuosité, tact et mordant, elle dresse le portrait d’une âme en peine : Hélène, femme trophée, femme raptée, femme blessée. Oui. Mais femme debout.
Incroyable performeuse, la jeune gréco-suisse signe un solo détonant, qui fait chavirer les cœurs, déclenche hilarité, émotion et admiration. Admiration qui, en langue hellène, peut se traduire par Opα.

Publié le 17/08/2022


Mots clés :