F7b4fadbc8e369b12b89aeda1f0d4ef1dc3813f5
C8a7573237263f4b79b384ce6b04d906d2ff3e11
A27c0984bf9d54ef3ca6b025c2c2797abd465c24
058438b1925f6aedc16ab5e4a7bcb7b1b9b2a83b
6c918e4926ec480503c5127151fadd9af880e61d
64b29b19fa7c9d0324575fec6b32365607d451b6
Fermer
Loisir

Partir en beauté, l’art délicat du thanatopracteur

Partir en beauté, l’art délicat du thanatopracteur (2022)
Redonner l’aspect du vivant au cadavre, c’est tout l’art du thanatopracteur : traitement des fluides corporels, maquillage, reconstruction après un accident ou un crime.

La conservation du corps pour passer à l’éternel est un savoir qui fascine et inquiète. Variable selon les époques, les religions, les traditions, ces soins accompagnent le rite funéraire et facilitent le deuil des proches.
700 embaumeurs travaillent aujourd’hui en France à pacifier les morts en préparant et ornant les corps. Comment se pratique ce métier ? Comment évoluent les attentes ? Les soins sont-ils obligatoires en France ? Quels actes avons-nous le droit de demander ou de refuser ? Nicolas Delestre répondra à ces questions que l’on n’ose pas poser.

Publié le 28/09/2022


Mots clés :