danse

Please Please Please

Please Please Please (2020)
Exclusion, transformation, disparition… Quels peuvent être les effets de la société et de ses institutions sur le corps ? Les danseuses et chorégraphes Mathilde Monnier et La Ribot mettent cette question en danse, accompagnées par la langue poétique de Tiago Rodrigues.

Ce spectacle, qu’en disent les intéressés, sous forme d’un très improbable contrat ? « (il) a pour but de convenir entre toutes les parties du développement d’un ensemble de règles de fonctionnement garantissant la création et la représentation d’un spectacle où le désir doit l’emporter sur toute autre norme prédéterminée. »

Publié le 12/03/2020


Mots clés :