F7b4fadbc8e369b12b89aeda1f0d4ef1dc3813f5
C8a7573237263f4b79b384ce6b04d906d2ff3e11
A27c0984bf9d54ef3ca6b025c2c2797abd465c24
058438b1925f6aedc16ab5e4a7bcb7b1b9b2a83b
6c918e4926ec480503c5127151fadd9af880e61d
64b29b19fa7c9d0324575fec6b32365607d451b6
Fermer
théâtre

RUY BLAS / Yves Beaunesne

Réserver
RUY BLAS / Yves Beaunesne (2019)
Le sagace metteur en scène Yves Beaunesne, entouré d’une troupe d’acteurs de haute volée, fait rutiler les vers sublimes et le style somptueux d’Hugo si proche de nous par sa sensibilité aux désordres du monde.

Fin du XVIIe siècle à la cour d’Espagne, Don Salluste, noble de titre et ignoble d’âme, est condamné à l’exil par la reine. Ivre de vengeance, il ourdit un piège prévoyant de rendre son ennemie amoureuse, de la surprendre et la faire chasser. Il se sert de Ruy Blas, son laquais, qu’il déguise et introduit à la cour, après avoir obtenu sa promesse de servir son maître, plaire à la reine et s’en faire aimer. Les vœux de Salluste ne tardent pas à se concrétiser. Victor Hugo nous livre ici un conte de fées – un valet aime la reine et devient son premier ministre –, un mélodrame – deux cœurs purs saisis d’amour succombent à un serpent machiavélique –, une tragédie sociale – malgré sa valeur, un prolétaire meurt victime de la tyrannie des grands –, un drame romantique – puisque l’homme du peuple a le génie pour couronne, sa place n’est plus dans les marges ou les bas-fonds, mais au sommet de la société – et une comédie avec ses scènes cultes immortalisées par Louis de Funès et Yves Montand dans La Folie des grandeurs

Publié le 09/09/2019