F7b4fadbc8e369b12b89aeda1f0d4ef1dc3813f5
C8a7573237263f4b79b384ce6b04d906d2ff3e11
A27c0984bf9d54ef3ca6b025c2c2797abd465c24
058438b1925f6aedc16ab5e4a7bcb7b1b9b2a83b
6c918e4926ec480503c5127151fadd9af880e61d
64b29b19fa7c9d0324575fec6b32365607d451b6
Fermer
loisirs

Témoignage - Marguerite et Laurent Robène

Témoignage - Marguerite et Laurent Robène  (2022)
Marguerite Robène, adolescente pendant la guerre, raconte l'activité débordante de sa maison de famille et des habitant de pechbonnieu, la résistance, les réfugiés fuyant les persécutions, ...

Pechbonnieu 1940-1944. La maison de Blanche et Lucien Robène fourmille de visiteurs et autres pensionnaires clandestins. Étrangers, résistants, juifs, nombreux sont les réprouvés à avoir été cachés, nourris et sauvés par Blanche Robène. Des personnalités connues comme Clara Malraux ou Edgar Morin ont témoigné du courage de la mère de famille. Marguerite Robène-Denègre a alors 10 ans en 1940 et se souvient de cette activité débordante dans la maison familiale et en particulier dans « la chambre de derrière ». Le travail de recherche de son fils Laurent a permis de retracer cette histoire oubliée et de montrer le rôle essentiel des habitants de Pechbonnieu par leur silence complice et leur entraide. Interprété en LSF - langue des signes française.

Publié le 13/08/2022