981f711a8601739da98ad3c6e23bcf6c32449015
02377421933431e91cde3979da0b05226b2acd5e
D73c63ac337b5d7c8abfbf370fe83a4f15142703
589e106ca351940b51b521dea1f6f6c9799b2aec
Fermer
théâtre

Zize 100 % Marseillaise

Réserver
Zize 100 % Marseillaise (2017)
One woman show. Zize, à peine caricaturale, représente à elle seule le Marseille qui crie trop fort, le Marseille des vrais Marseillais, des anciens, avec le parler Marseillais, et surtout l'accent.

C'est une femme unique en son genre, élue Miss pointe rouge en 1974, dans des circonstances un peu « météorologique », il faut l'admettre, c’est pour l'amour de son mari "Zé", qu'elle refusa les avances de la Dame au Chapeau, et par ce fait de tenter le Titre de Miss France….

Attendrissante et drôle, elle vous entraîne dans son quotidien avec ses coups de cœur et ses coups de gueule, elle vous fera découvrir sa famille, ses amis, ses voisins, et vous connaîtrez ses rêves, ses peurs et ses folies.

 Elle trouve ainsi un juste équilibre entre la "poésie pagnolesque"..., l’humour, et la critique sociale, sans oublier ses solutions économiques pour sauver la France.....Tout un programme….

 

Une réplique devenue culte "y va me faire deux pans de brigue j'en ai pour 15 jours....."

 

Très attachée à son quartier Marseillais du Panier (petit village niché sur les hauteurs du vieux port) elle commente la visite du petit train et propose avec la complicité de la pharmacienne des solutions "culturelles" ou visuelles pour enrichir la visite touristique.....

Amoureuse de son Monsieur le Maire de Marseille, sauveur de son beau quartier du « Mistral » et qui en quelques années à rendu "Plus belle la vie" aux habitants, grâce à un feuilleton....

 

Zize à peine caricaturale, représente à elle seule un Marseille qui crie trop fort, le Marseille des vrais Marseillais, des anciens avec le parler Marseillais, et surtout l'accent.

Vous l’aurez compris aisément ce spectacle est un véritable rayon de soleil, un voyage en Provence avec le chant des cigales et tout et tout….

Publié le 17/05/2017


Mots clés : one man show