0eff62d711c010d84e9cddd056ede2e46713b749
2cd0ed8bb8da5692a2d7934de203bd962ca8cb32
B9b75ddec9a61b1fe3f4911979cdb1c0e797d076
29555f24d64d953f3b80131ec6dfbe5a531b9ab5
Fermer
cinéma

Bienvenue chez les ch'tis

3bb6b916400c6ca56961654a2e7847081c11bd30

Dany Boon poursuit sa promotion du Nord/Pas de Calais auprès de la France entière en laissant cette fois de côté la scène et en choisissant le grand écran. Devant et derrière la caméra, il multiplie les clichés qu'il manipule avec beaucoup d'intelligence pour dessiner, de sa région natale, un portrait tendre et comique. Jouant du ch'ti comme d'autres jouent du piano, avec maestria, il se moque gentiment de nos travers régionaux pour qu'au final plus personne n'ait le moindre doute sur le fait qu'on habite peut-être pas très loin du pôle Nord mais qu'ici, il fait bon vivre, bon rire et bon aimer (si votre mère vous le permet). Un truc à faire muter tous les fonctionnaires dans le coin...

 

Justement, Philippe Abrams (Kad Merad, parfait comme souvent) en est un, de fonctionnaire. Directeur de la Poste de Salon-de-Provence, il vise encore plus au sud pour sa prochaine mutation qu'il trouve (enfin surtout sa femme) un peu longue à venir. Fraude grossière pour accélérer les choses. Il se fait prendre. Sanction: Bergues, dans le Nord. Il part seul, juste la voix de Jacques Brel pour scander son chemin de croix.
Sur place, rien n'est comme prévu. Assez peu d'ours blancs finalement (à moins qu'il y en ait dans la Fricadelle), les gens sont tous plus accueillants les uns que les autres, même s'ils s'expriment un peu étrangement. Mais une fois qu'il a compris que Boubourse n'est pas un compliment et que Biloute est à double sens, Philippe se plaît énormément dans le Nord. Il n'ose pas le dire à sa femme. Elle décide de l'accompagner en enfer (enfin, pas très chaud l'enfer, quand même...).
Dans le Nord, la sortie du film ressemble à l'itinéraire d'un triomphe annoncé. Ailleurs (le film sort une semaine plus tard dans le reste de la France) il est bien possible qu'il en soit de même. La cote de sympathie de Dany Boon y est pour beaucoup. On va dire que notre belle région fait le reste...

 

Publié le 19/02/2008 Auteur : F. Launay


Mots clés : cinéma