B7a5b0e49365f201d76356215f4b19909849ffb5
Ce2fc50133106aed4ffb2a24070d48f3b693c99d
Fermer
concerts

Festival Jazz en Garrigue 2018

Cc299fd56ec9c89e82f51b77f0eeccf03a049c39
Dans quelques jours, le Festival Jazz en Garrigue revient à Port-la-Nouvelle pour sa 12e édition. Un rendez-vous dans un cadre idyllique et une programmation coup de coeur. Sa directrice artistique, la jeune batteuse de jazz Anne Paceo, nous en parle :

 

Cette année, c'est à vous que l'on a confié le rôle de directrice artistique du festival. Est-ce une première ?

Oui, c'est une première fois ! C'est la première fois qu'on me fait confiance pour la direction artistique d'un festival. Cela a été une chouette expérience, de travailler en collaboration avec la directrice du festival, Alberte Raynaud, pour chercher une belle programmation. L'idée, avec ma venue, c'était d'essayer de renouveller l'énergie du festival et de faire venir un public un peu différent de celui qui venait auparavant. Donc on peut dire que c'est un joli challenge.

 

Parce que vous êtes une jeune musicienne ?

Oui, je pense que c'était intéressant pour elle. L'ancien directeur artistique était également un musicien, mais on est pas du tout de la même génération. C'est donc peut-être aussi l'occasion de profiter du fait que je sois jeune, que j'écoute de la musique qui ne soit pas la même que celle qu'écoute l'ancien directieur. Il s'agissait donc d'amener un véritable vent de fraîcheur sur le festival.

 

Comment choisit-on les artistes invités, surtout quand le festival est sur quelques jours seulement ?

C'est vrai qu'il y a beaucoup de musiciens talentueux et qu'il est difficile de faire un choix. Mais j'ai voulu privilégier cette année une programmation de jeunes musiciens, qui sont également des musiciens de talent qui viennent du coin. Des talents locaux, mais qui par contre, rayonnent au niveau national voire international. Je trouvais ça chouette de les mettre en valeur et puis, c'est vrai que moi j'écoute de la musique de tout genre. Du coup, j'ai essayé de programmer des groupes qui proposent un métissage dans la musique, qui viennent du jazz mais qui ne soient pas inspirés que du jazz. Le jazz a toujours été une musique de métissage, c'est dans son ADN, donc j'aimais bien l'idée de continuer ce processus-là, avec des musiciens qui s'inspirent d'autres univers musicaux et esthétiques. On est donc heureux d'accueillir cette année Emma Lamadji, Free River, Guilhem Verger Quartet, Ihab Radwan et Joan Eche-Puig (Anne Paceo jouera avec ces deux derniers N.D.L.R)

 

Quel serait donc le mot d'ordre du festival ?

En fait, le mot d'ordre, c'est de faire partager des coups de coeur. Les musiciens qui sont programmés, ce sont des musiciens pour lesquels j'ai eu de vrais coups de coeur artistiques. C'est plutôt ça que de parler style musical, car j'écoute de tout et pour moi le style musical n'a pas une grande importance. C'est un festival de jazz, mais je trouve qu'il s'agit davantage de coups de coeur musicaux. Tout simplement.

 

Pouvez-vous nous parler du lieu du festival, le Théâtre en garrigue, qui semble être atypique ?

C'est un théâtre qui est assez incroyable, qui a été bâti par la Compagnie Alberte Raynaud. Ils ont vraiment construit ce théâtre à ciel ouvert et ses gradins de pierre de leurs mains. C'est un théâtre qui se situe dans la nature, sur les hauteurs de Port-la-Nouvelle, donc vraiment au coeur de la Garrigue. C'est un endroit qui a vraiment quelque chose de très spécial car c'est un théâtre qui est sous les étoiles, et comme il est entièrement entouré par la nature, on a vraiment l'impression d'être perché sur le toit du monde. Du moins, de la région ! C'est un endroit qui est très inspirant, parce qu'on est vraiment connecté avec la nature. Je pense qu'en tant que public, c'est génial car le cadre est quand même absolument somptueux.

 

Quel est le public attendu ?

Tout le monde est le bienvenu ! C'est un festival ouvert à tous les âges, aux personnes qui auront le coup de coeur pour les artistes programmés. Le jazz, c'est une musique qui, contrairement à son image parfois réductrice, est une musique de partage, de découvertes qui peut aussi bien plaire aux amateurs de jazz qu'aux novices.

 

Ya-t-il d'autres événements prévus, en dehors des trois soirées de concerts les 18,19 et 20 juillet ?

Il y a, en parallèle du festival, des master-classes de jazz et de musiques actuelles. Les élèves qui participent à ces stages, ainsi que leurs professeurs, vont montrer le fruit de leur travail lors de deux soirées apéro-concerts, qui se dérouleront dans la ville, sur le front de mer. Aussi, le Festival Jazz en Garrigue fait partie d'un festival beaucoup plus large, qui propose des spectacles de contes et de danse auxquels on peut assister plus tard durant le mois de juillet.

 

Publié le 11/07/2018 Auteur : Capucine CORRADI

Théâtre en Garrigue
Chemin du calvaire, Port-la-Nouvelle
Du 16 au 20 juillet 2018
> Apéro-concerts le 16 au Quartier Libre et le 17 sur le front de mer dès 19h
> 18 juillet (21h – 6,80/13,80 €) : Guilhem Verger Quartet
> 19 juillet (21h30 – 6,80/13,80 €) : Emma Lamadji & Free River
> 20 juillet (21h30 – 6,80/13,80 €) : Ihab Radwan avec Anne Paceo et Joan Eche-Puig
www.theatre-en-garrigue.com


Mots clés : nature musique jazz festival