E3053d11193e4bf350de9a234f18482917bb491d
71f77b38251411053612b95088c02c2140be0eda
Fermer
théâtre

Sur les scènes de la région

72ecb34ab6aea6ad86d7e54ab0578bd8f0d37aaf
De Toulouse à Nîmes, en passant par Narbonne, les théâtres de la région offrent une actualité foisonnante et une programmation toujours plus diversifiée. La rédaction dresse un petit panorama des pièces à ne pas manquer.


Au Théâtre de la Cité, François Gremaud réinvente d'un grand ballet de Théophile Gautier pour créer sa libre adaptation Giselle... . Deuxième partie d'un triptyque de pièce où le metteur en scène s'empare de trois grandes figures féminines du théâtre (Phèdre), du ballet (Giselle) et de l'opéra (Carmen), Giselle... prend ici la forme d'un seule-en-scène porté par l'interprète Samantha Van Wissen. Sur scène, la danseuse se fait oratrice pour nous raconter Giselle, puis se met en mouvement pour interpréter tous les rôles de la pièce, suivant la chorégraphie originale du ballet.


Au théâtre Jean Alary de Carcassonne, François Morel rend hommage à une grande figure du music-hall français. J'ai des doutes, pièce pour laquelle le comédien reçoit le Molière du meilleur comédien en 2019, se présente comme une ode à Raymond Devos, où François Morel se livre au difficile exercice de reprendre les textes du célèbre humoriste. Un spectacle qui emmène le public jouer avec les mots au cœur de l'univers de Devos, dans un condensé retranscrivant à merveille le style unique du comédien.


Au Théâtre de Nîmes, c'est un grand classique de la comédie du XVIème siècle qui est adapté sur scène par Benoît Lambert, directeur de la Comédie de Saint-Étienne. Pièce cinglante égratignant les mœurs de son époque, l'Avare de Molière narre les déconvenues d'Harpagon, vieux bourgeois mesquin projetant de marier ses enfants à de riches héritiers. Familier des pièces de Molière, le metteur en scène fait le choix dans cette adaptation d'une théâtralité et d'un jeu classique au plus proche de l'esprit de la pièce originelle. Une mise en scène qui se concentre principalement sur la satire et les jeux de pouvoirs qui façonnent la pièce, tout en lui donnant une esthétique nouvelle, tendant vers le sinistre, et qui propose une nouvelle lecture du texte de Molière.


Au Théâtre Sorano de Toulouse, le dramaturge portugais Tiago Rodrigues revient à ses premières créations en choisissant de monter de nouveau sa toute première pièce, Choeur des amants. Créée à Lisbonne en 2007, la pièce met une scène l'histoire d'un couple vivant une situation d'urgence, contée par les deux interprètes dans un récit polyphonique où  les deux voix s'entremêlent et se superposent. Une oeuvre poignante explorant les thèmes de l'amour et de la perte de l'autre.


Auréolé d'un Molière du Meilleur Spectacle du Théâtre Public, les Gros Patinent Bien est à voir au Théâtre scène nationale de Narbonne. Coutumier des récompenses, après Bigre, devenu succès mondial et moliérisé, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan, offrent une pièce déjanté qui fait la part belle aux décors en cartons et aux aventures incongrues. Tour à tour, un narrateur tout droit sorti d'un Shakespeare et son acolyte en maillot de bain cartons en main, voyagent des Iles Féroé à l'Espagne, avec comme point de départ une sirène pêchée par inadvertance. Sur scène, les personnages charismatiques et investis emportent tout sur leur passage et la magie opère.

©Manuelle Toussaint

 

Publié le 02/02/2024 Auteur : Nicolas Lecomte

Giselle... Du 6 au 10 février, De 12 à 20€ Théâtre de la Cité, Toulouse,
theatre-cite.com
J'ai des doutes, Le 28 février à 20h30, De 33 à 39€, Théâtre Jean Alary,
Carcassonne, www.theatre.carcassonne.org
L'avare, Le 27 février à 20h. Le 28 février à 19h, De 9 à 23€,
Théâtre de Nîmes, theatredenimes.com
Chœur des amants, Les 27 et 28 février à 20h. Le 29 février à 19h
et 21h, De 9 à 25€ , Théâtre Sorano, Toulouse, theatre-sorano.fr
Les Gros Patinent Bien, Le 5 mars à 20h, De 6 à 21€, Théâtre + Cinéma
Scène Nationale, Narbonne, theatrecinema-narbonne.com


Mots clés :