E3053d11193e4bf350de9a234f18482917bb491d
71f77b38251411053612b95088c02c2140be0eda
Fermer
théâtre

Trop, c'est trop !

3577f9b715a1ab6977a81a1b6e25bcd21f8263be

« Les artistes exagèrent toujours, c'est dans leur nature »... Dans la foulée de Dominique Pitoiset (son directeur), le TnBa invite donc à l'exagération pour cette nouvelle saison, à travers une programmation chargée et par nature éclectique, faite de « coups de coeur » et d'exagérations maison.

Mais tout d'abord, « si vous permettez », retour sur la saison passée et des résultats historiques :  meilleure saison en terme de fréquentation, et un lieu désormais « fort dans le réseau des théâtres publics français ». Plutôt en forme donc, « alors que les budgets ne le sont pas », d'où un exercice de style à première vue compliqué : « monter une saison satisfaisante pour les spectateurs ».
Une réflexion qui passe par une programmation « ouverte à différentes formes artistiques », avec en première ligne du théâtre de textes et de répertoire (ça, « le public adhère »), mais aussi des auteurs contemporains, « une réussite à Bordeaux », comme l'atteste une série américaine à succès ces dernières années. Formes dominantes laissant également large place à la danse (plutôt contemporaine), au visuel ou à des propositions Jeune Public, le tout porté par des artistes de référence (acteurs ou metteurs en scène) et parsemé de « choses étonnantes », telles le Sans Objet d'Aurélien Bory, pour lequel un robot déambulera sur scène, ou une version Berlioz d'Orphée et Eurydice.

"LE MAÎTRE DES MAORIS"

C'est la production phare TnBa cette saison : du théâtre de création, « limite objet », sorte de « long poème maoïste sur l'eau », pour lequel Dominique Pitoiset s'est entouré d'une jeune équipe japonaise « que je souhaitais avoir depuis longtemps » et d'un poète marionnettiste chinois « absolument inclassable »... un vrai « choc émotif ».
Au final donc, beaucoup de choses différentes, le propre d'un théâtre public et de création, en clair « couvrir une mission plus large »... ce qui implique de se révéler « lieu d'émergence et de formation et pas seulement d'excellence ». Et ainsi contribuer à ce que les artistes exagèrent, toujours.

Publié le 28/09/2011 Auteur : WDN

Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine : toutes les infos dans l'agenda Théâtre.


Mots clés : théâtre